Arquenay Le Clocher, la Croix et le coq !

Merci au nouveau Conseil Municipal d’avoir informé les habitants d’Arquenay de la « remise en place de la croix en haut du clocher, suite à sa chute lors des intempéries de février 2020 ».

Le mercredi 8 juillet à 9 heures, une soixantaine de personnes d’Arquenay répondent joyeusement à l’invitation du nouveau Maire, Jérémy Bertrel, sous un beau ciel bleu !

Que voit-on sur la place ? Une grue de 57 mètres, avec une nacelle, stationne sur la place pour hisser la croix à 38 mètres de hauteur, point culminant du clocher.

Père Athanase, coopérateur de la Paroisse Saint Pierre du Maine, vient bénir la Croix et remercier Dieu, car nous retrouvons notre Croix joliment restaurée suite à sa chute lors de la tempête de février.

Le support de la Croix, en fer forgé, était tombé sur le clocher et sur la nef, et le coq en cuivre avait éclaté. Désormais, un nouveau coq brillant, « tout en or » comme disent les enfants, est alors mis en place.

« Ta Croix, ô Christ, est notre Lumière ! »

Après la bénédiction et avant de hisser la Croix, Père Athanase exprime sa joie par ces paroles : « Bravo au village d’Arquenay » ! Des applaudissements fusent…

Comment ne pas voir Dieu présent au cœur de notre village dans lequel nous, Petites Sœurs de Marie, sommes très bien intégrées.

Il se trouve que la réunion de chantier hebdomadaire pour notre Communauté a lieu ce même jour. Cela suppose l’avancée des travaux que nous confions encore à Saint Joseph et à Dieu lui-même car ce n’est pas terminé et nous ne sommes pas au bout de nos peines !…

« Si le Seigneur ne bâtit la maison, c’est en vain que travaillent les bâtisseurs », dit le psalmiste.

Quand les travaux seront achevés, pour nous Petites Sœurs de Marie étant tout près de l’église, nous serons abritées à l’ombre de cette Croix.

Merci à Sœur Marie de Béthanie de son témoignage !

« La veille, j’ai été très impressionnée par le matériel, la grue géante, et le matin à 7 heures, surprise, car juste au-dessus de l’église une grande croix dans le ciel fut tracée par la traînée de deux avions.

Ensuite, l’arrivée d’une bonne partie de la population avertie est venue voir le spectacle, l’arrivée de la Croix, lourde de 200 kg, bénite par le Père Athanase avec la prière, ensemble, du Notre Père et une prière universelle.

J’ai vu la montée de la Croix par la grue, avec tous les opérateurs, et Sœur Saint Jean Baptiste a pu aller dans la nacelle pour prendre des photos.

Je témoigne aussi de l’habileté et de la précision des opérateurs qui dirigeaient les manœuvres pour ceux qui étaient là-haut ; et là, j’ai été témoin encore d’une belle coordination !

Les jeunes enfants, eux, étaient heureux autour du coq-girouette et disaient qu’il était en or !

Joie et action de grâce parce que la Croix a été honorée et priée par tous ! »

Sœur Marie de la Compassion témoigne à son tour.

« A 9 heures, Monsieur le Maire et son Conseil sont là pour accueillir tous les participants dont Père Athanase qui, ce même jour, a la joie de fêter ses vingt-cinq de sacerdoce ; alors en ce jour anniversaire, bénir la Croix fut pour lui une grande joie. « Bravo Arquenay, bravo les Arquenaysiens » dit le Père Athanase.

Il nous a bénies individuellement en action de grâce !

En parlant du beau coq en cuivre, les enfants disaient, il est en or ! Et nous, nous l’observons en train de tourner car c’est un coq-girouette !

Après la bénédiction, les habitants et Monsieur le Maire disent : il faut sonner les cloches ; c’est alors que Monsieur le Maire vient sur le chantier chercher Sœur Saint Jean Baptiste pour le faire ! D’autres disaient : et maintenant, il faut chanter l’Ave Maria !…

Joie au milieu de tous de revoir cette belle Croix en fer forgé avec son coq !

De nouveau le clocher est restauré !

De notre future salle de Lectio divina, on apercevra très bien le clocher tout remis à neuf ! »

Les Petites Sœurs de Marie